Au moins 24000 pèlerins ont pratiqué la Omra depuis que la Grande Mosquée de La Mecque a rouvert ses portes aux fidèles samedi, sans aucun cas signalé de maladie à coronavirus (COVID-19), ont révélé des chiffres.

La présidence générale des affaires des deux saintes mosquées a déclaré mercredi que des mesures strictes de santé et de sécurité avaient été introduites pour protéger les pèlerins et aider à arrêter la propagation du virus.

«Notre plan de mesures de précaution pour la Omra avec le COVID-19 est basé sur la protection, l’assainissement, la gestion des foules et la sensibilisation», a déclaré le porte-parole de la présidence Hani Haider.

«Nous avons préparé quatre sites d’isolement pour les pèlerins présentant des symptômes suspects. Cependant, aucun cas suspect de COVID-19 n’a encore été signalé. »

Afin d’assurer la distanciation sociale, la présidence a désigné des voies spéciales pour les personnes âgées et handicapées pour les aider à effectuer en toute sécurité les rituels de la Omra.

Les systèmes de climatisation et les filtres recevaient neuf nettoyages quotidiens à l’aide de la technologie de désinfection aux ultraviolets

Haider a souligné que les efforts étaient concentrés sur l’assainissement de la Grande Mosquée et de ses arènes avec 4 000 travailleurs effectuant en moyenne 10 nettoyages par jour. Plus de 1 800 litres de désinfectants et assainissants écologiques étaient également utilisés pour nettoyer les toilettes six fois par jour.

Les systèmes de climatisation et les filtres faisaient l’objet de neuf nettoyages quotidiens à l’aide de la technologie de désinfection aux ultraviolets, et plus de 200 dispositifs de désinfection des mains avaient été distribués autour de la Grande Mosquée.

L’interdiction de la nourriture et des boissons à la Grande Mosquée est restée en place mais la présidence cherchait à utiliser les dernières technologies pour redistribuer à nouveau les conteneurs d’eau Zamzam tout en maintenant des mesures de précaution et en empêchant les contacts entre les pèlerins, a ajouté Haider.

Des dizaines de milliers de bouteilles de Zamzam ont été distribuées quotidiennement aux pèlerins

Pendant ce temps, la présidence distribue quotidiennement des dizaines de milliers de bouteilles de Zamzam aux pèlerins et sa hotline dédiée (Numéro 1966) était disponible 24 heures sur 24 pour répondre aux appels des fidèles.

Le ministère saoudien de la Santé a annoncé mercredi 468 nouveaux cas de COVID-19 dans le pays, portant le nombre total de cas confirmés dans le Royaume à 337 711. Il y avait actuellement 9 556 cas actifs, dont 913 recevaient des soins médicaux.

Madinah a enregistré le plus grand nombre de cas nouvellement confirmés à 71, la Mecque en signalant 53, Yanbu 31 et Al-Hofuf 29.

En outre, 596 patients se sont rétablis du COVID-19, portant le nombre total de guérisons à 323 208. Le bilan des morts a atteint 4 947 avec 24 nouveaux décès signalés.

Madinah a été la ville saoudienne qui a connu le plus grand nombre de récupérations à 118, Djeddah et Riyad enregistrant 43 chacune et La Mecque 34 récupérations au cours des dernières 24 heures.

Le porte-parole du ministère, le Dr Mohammed Al-Abd Al-Aly, a souligné l’importance que les gens respectent les règles relatives au port des masques faciaux.

«Les masques faciaux sont extrêmement importants pour maintenir la santé dans ces circonstances et aucun mal ne résultera de leur port quotidien. Certaines personnes les portent depuis des années en raison de leurs nécessités de travail sans qu’aucun mal ne leur arrive », a-t-il déclaré.

Al-Aly a noté que le succès du Royaume dans la lutte contre la propagation de l’infection était principalement dû à la diligence du public sur le port de masques, ajoutant que certains pays assistaient à une deuxième vague de COVID-19.

Le ministère a jusqu’à présent réalisé 6 828 117 tests de réaction en chaîne par polymérase depuis l’épidémie de virus dans le pays au début du mois de mars, dont 52 184 au cours des dernières 24 heures.