Le Hajj 2022 est marqué par un allègement considérable des mesures de précautions et de préventions qui avaient été mises en place par les autorités saoudiennes suite à la pandémie de la Covid-19. 

Par conséquent, cette année, un grand nombre de fidèles musulmans pourront se rendre au grand pèlerinage du Hajj. Cet allègement des mesures est répertorié sur sept points qui incluent la suspension des mesures de distanciation dans la grande mosquée, la mosquée du Prophète, mais aussi dans toutes les autres mosquées. Le port du masque n’est plus obligatoire dans les lieux ouverts, mais il reste toutefois favorisé dans les lieux fermés. 

Par contre, la soumission d’un résultat négatif pour un test PCR reste exigée. 

De même, la quarantaine à l’arrivée en Arabie Saoudite est également annulée. Vous l’aurez compris, cela représente un réel soulagement pour de nombreux pèlerins. C’est donc sans aucune surprise que les inscriptions pour le Hajj ont débuté depuis peu pour permettre aux pèlerins du monde entier de se rendre sur les terres sacrées de l’Arabie Saoudite. 

Par conséquent, nous vous invitons à prendre connaissance des diverses conditions nécessaires pour pouvoir s’inscrire au Hajj 2022 et effectuer les rites en toute sérénité. 

Hajj 2022 conditions : Qu’est-ce qui est prévu par l’Arabie Saoudite pour accueillir les pèlerins ?

hajj-2022-conditions-inscriptions

Avant d’aller plus loin dans les conditions requises pour l’inscription au Hajj 2022, il convient de faire le point sur les différents préparatifs prévus par l’Arabie Saoudite pour accueillir en masse les pèlerins du monde entier.  

En effet, à l’annonce de la levée des restrictions sanitaires (du moins en grande partie), les serviteurs des deux saintes mosquées ont entamé quelques travaux qui ont pour but de garantir le bon déroulé du Hajj 2022 dans de bonnes conditions. Tous les travaux d’entretien sont réalisés par une équipe professionnelle et il est même prévu que la Grande Mosquée soit nettoyée, désinfectée et assainie au moins 10 fois par jour. Pour cela, 4 000 personnes et 80 000 litres de désinfectants ont été spécialement mis en place. 

Ceci étant dit, toutes ces belles améliorations, qui sont en train d’être organisées, ne dispensent pas les pèlerins, et cela, quel que soit leur pays d’origine, de certaines conditions indispensables.

Les pèlerins de 2020 qui n’avaient pas pu effectuer le Hajj en raison de la Covid-19 auront une certaine priorité. Toutefois, une liste sera ouverte en cas de places disponibles. 

Hajj 2022 conditions : Comment se feront les inscriptions ? 

En 2022, les dates du Hajj seront au début du mois de juillet selon le calendrier hégirien. 

Cela signifie donc qu’il est plus que jamais temps de se mettre aux démarches d’inscriptions pour le Hajj. D’ailleurs, les inscriptions pour la saison du Hajj 2022 ont commencé depuis 2021, au cours du mois d’octobre plus précisément. En effet, le ministère des Affaires religieuses l’avait officiellement annoncé. 

Ainsi, pour les inscriptions, elles se feront uniquement sur le site officiel du département des Affaires religieuses par les agences agréées. Cette inscription a pour but de permettre aux services du ministère de constituer une base de données dans le but de préparer la liste des pèlerins. 

De plus, d’autres conditions s’ajoutent à cela.

L’obtention du Visa pour le Hajj

Cette demande peut se faire auprès du consulat saoudien le plus proche de chez vous en France.  

Néanmoins, il est obligatoire de passer par une agence de voyage agréée qui se chargera de toutes les formalités nécessaires pour obtenir le visa. De même, ce type d’agence s’occupera de la partie hébergement et transport entre autres pour rendre votre pèlerinage du Hajj le plus simple et paisible possible.

C’est l’agence de voyage choisie qui enverra le formulaire de demande au consulat saoudien à votre place. 

D’autant plus qu’en passant par une agence de voyage agréée, les prix pratiqués sont généralement intéressants. 

Les exigences lors de la demande de Visa pour le Hajj 2022

Même si un pèlerin décide de passer par une agence de voyage agréée pour l’obtention du Visa, il lui faudra tout de même respecter certaines consignes nécessaires concernant le passeport

Ainsi, tous les demandeurs du Visa pour effectuer le Hajj 2022 devront impérativement disposer d’un passeport valide qui possède une validité de six mois supplémentaires au minimum. Celui-ci devra bien évidemment être acceptable pour pouvoir entrer en Arabie Saoudite. En outre, il conviendra de remettre une photo de son visage (en version couleur) en petit format, c’est-à-dire, de taille passeport et sur un fond blanc. 

Aucune vue inclinée ne sera acceptée.

En fonction de l’agence de voyage choisie, il se peut que deux photos au lieu d’une soit nécessaire pour la demande de visa et la carte d’identification de groupe

Les recommandations du formulaire de demande de Visa

Cela peut sembler un peu insignifiant comme détail, mais le formulaire de demande de Visa devra être obligatoirement rempli au stylo noir ou être imprimé pour être accepté. Celui-ci devra aussi être signé et tamponné par l’agence de voyage choisie. 

Le Mahram doit mettre toutes les informations nécessaires concernant son épouse et ses enfants ou tout autre parent qui l’accompagne durant le séjour à La Mecque. Il faudra aussi qu’il fournisse des copies du certificat de mariage et de l’acte de naissance. 

Les conditions concernant les femmes pour l’inscription du Hajj 

Il faut impérativement que les femmes soient accompagnées d’un Mahram ou d’un autre homme de sa famille

Elles devront présenter une preuve de parenté lorsqu’elles soumettent leur formulaire de demande. Lorsque celles-ci sont âgées de plus de 45 ans, elles peuvent aller au Hajj sans Mahram avec un groupe organisé par exemple. Il faudra toutefois qu’elle remette une lettre de non-objection de leur Mahram. Cette lettre devra aussi être notariée.

D’autres conditions : 

  • Tous les ressortissants non-français devront remettre un justificatif de leur statut de résidence. Si les ressortissants se sont convertis à l’Islam, un certificat islamique notarié par un centre islamique devra être présenté ; 
  • Le Royaume d’Arabie Saoudite se réserve le droit de rejeter les demandes des pèlerins qui auront fourni des informations erronées ou fausses ; 
  • Les enfants ont le droit d’accompagner leurs parents à condition de mentionner leurs noms dans le passeport du parent et d’y inclure les actes de naissance.