RIYAD – Le porte-parole du ministère du Hajj et de la Omra, Hisham Saed, a confirmé que le Hajj 2022 verrait de grands projets caractérisés par des technologies modernes.

S’adressant à la chaîne Al-Ekhbariya, le porte-parole a confirmé que le ministère travaillait sur des gains positifs pour développer le pèlerinage de cette année.

La connexion technique complète sera utilisée pendant le Hajj, en intégration avec d’autres parties dans les lieux saints, le système de sécurité et le système de gestion des foules, a-t-il ajouté.

Le porte-parole a déclaré que l’objectif principal de tous est de faciliter l’accomplissement des rituels du Hajj pour les pèlerins et de maintenir leur santé en plus d’élever le niveau de qualité des services.

Il a également souligné que l’Arabie saoudite se distinguait en servant les pèlerins depuis des décennies.

Il convient de noter que l’Arabie saoudite a décidé de porter à un million le nombre de pèlerins du Hajj pour cette année à l’intérieur et à l’extérieur du Royaume.

Le nombre de pèlerins en provenance de pays spécifiques pour le Hajj de cette année sera conforme aux quotas alloués à chaque pays et en tenant compte du respect de toutes les recommandations sanitaires.

Le ministère a précisé que le Hajj de cette année se déroulera conformément aux règles suivantes :

  1. Le Hajj de cette année est ouvert aux personnes de moins de 65 ans et ayant reçu les vaccins COVID-19 approuvés par le ministère saoudien de la Santé.
  2. Les pèlerins venant de l’extérieur du Royaume sont tenus de soumettre un résultat négatif au test PCR COVID-19 effectué dans les 72 heures suivant l’heure de départ vers le Royaume.

Source : Saudigazette.com