Ce n’est sans doute plus une surprise pour toutes les personnes qui attendaient avec impatience de réaliser le Hajj en 2022, mais l’Arabie Saoudite a officiellement annoncé en mars dernier que les restrictions dues à la Covid-19 seraient pour la plupart allégées. 

C’est une très bonne chose certes, mais qu’en est-il réellement de la vaccination ? 

Pour rappel, en août 2021, les autorités saoudiennes avaient annoncé la réouverture de leurs frontières aux pèlerins étrangers, avec certaines conditions qui étaient obligatoires. En effet, les étrangers devaient tous être vaccinés contre la Covid-19 et respecter diligemment les règles imposées par le pays. Cela impliquait bien évidemment le grand pèlerinage du Hajj à La Mecque, mais aussi le petit pèlerinage de la Omra

Néanmoins, avec les nouvelles mesures instaurées en Arabie Saoudite suite à l’annonce de l’agence de presse officielle SPA concernant la levée des restrictions, certaines personnes se posent la question par rapport à la vaccination.  

En réalité, cela se comprend qu’il peut y avoir une certaine confusion puisque le royaume saoudien n’exige plus de test PCR négatif des étrangers et ils ne sont plus obligés de s’isoler en rentrant sur le territoire. De même, il n’y a plus lieu de porter le masque pour les déplacements en extérieur. Ce qui amène donc à des interrogations concernant le vaccin obligatoire contre la Covid-19. 

Après, bien sûr, même avant la pandémie, il y avait certains vaccins bien précis qui étaient imposés, pour pouvoir réaliser un pèlerinage à La Mecque. Alors, pour avoir un peu plus de clarté sur ces questionnements, nous vous proposons de faire le point en se basant sur le guide préparé par le ministère de la Santé saoudien. 

Hajj 2022 : Que recommandent les autorités saoudiennes en termes de vaccination ?

hajj-vaccin-obligatoire-covid-19

L’Arabie Saoudite a supprimé la majorité des restrictions liées à la Covid-19 et beaucoup de pèlerins sont soulagés par cette nouvelle. 

En conséquence, qui dit levée des restrictions, dit forcément que les titulaires d’un visa touristique peuvent de nouveau se rendre dans le pays pour le Hajj 2022. Pour cela, les règles établies étaient d’avoir un parcours vaccinal irréprochable qui impliquait les vaccins Pfizer, Moderna et Johnson. Quant aux vaccins Sinopharm, ils n’étaient pas considérés comme étant suffisamment fiables pour se rendre au pèlerinage. Dans l’ensemble, même après, cet allègement des restrictions, ces vaccins sont toujours recommandés voire obligatoires pour le Hajj 2022. 

Néanmoins, les étrangers non-vaccinés pourraient toutefois se rendre au Hajj 2022, mais ils devront s’isoler pendant sept jours dans une structure d’hébergement agréée par les autorités saoudiennes dans la ville d’arrivée, en l’occurrence à Makkah pour le Hajj. Il faudra alors faire la réservation du lieu de quarantaine à travers la compagnie aérienne. Après, si vous passez par une agence de voyage agréée, il conviendra de faire la demande auprès de celle-ci. 

Par ailleurs, pour les pèlerins non-vaccinés, il sera nécessaire de produire un test PCR au 1er jour et au dernier jour de la quarantaine (les enfants de moins de 8 ans en sont dispensés). 

En revanche, toutes ces conditions ne sont pas applicables pour les personnes qui ont reçu les vaccins conseillés contre la Covid-19. De ce fait, cette levée des restrictions qui ne requiert plus le test PCR négatif et la quarantaine s’applique dans ce cas-là. Toujours est-il, que ces informations peuvent toujours changer d’ici le Hajj. Ce qu’il est conseillé de faire, c’est de vérifier régulièrement le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, mais aussi de bien clarifier ce point si vous passez par une agence de voyage, et enfin s’abonner à l’actualité de Manassiq.com via le siteweb, facebook ou encore Instagram. 

Vous pouvez également contacter directement l’ambassade saoudienne. 

De même, le ministère de la Santé saoudien recommande de souscrire à une assurance médicale et encore une fois, vous pouvez voir du côté de votre agence de voyage agréée, pour savoir si elle en propose. 

Hajj 2022 : Les autres vaccins obligatoires

hajj-vaccin-obligatoire-arabie-saoudite

“Comme indiqué ci-dessus, même avant la pandémie mondiale de la Covid-19, certains vaccins étaient obligatoires pour se rendre en Arabie Saoudite.” 

Ces conditions s’appliquent toujours et concernent des vaccins bien spécifiques.

La Méningite à méningocoque

Il est notamment indiqué à toutes les personnes qui vont effectuer le Hajj (ainsi que la Omra) à La Mecque et à Médine. 

Ce vaccin méningococcique tétravalent conjugué A, C, Y, W est fortement recommandé pour protéger les pèlerins contre les infections invasives à méningocoques, mais aussi pour obtenir les visas pour réaliser les rites du Hajj. Il faudra par ailleurs une attestation par certificat qui devra être présente au moment de leur arrivée sur le territoire. 

La fièvre jaune

Ce vaccin est surtout recommandé pour les personnes qui proviennent des pays à risque de transmission de la maladie ou encore des voyageurs qui ont fait un transit de plus de 12 heures dans l’un des pays suivants :

  • Afrique : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée-Équatoriale, Kenya, Liberia, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Ouganda, République démocratique du Congo, République Centrafricaine, Sénégal, Sierra Leone, Soudan du Sud, Soudan, Tchad, Togo.  
  • Amérique du Sud et Amérique centrale :  Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Équateur, Guyane française, Guyana, Panama, Paraguay, Pérou, République bolivarienne du Venezuela, Surinam, Trinité-et-Tobago.

La poliomyélite

Ce vaccin et le certificat de vaccination sont indiqués pour les voyageurs en provenance des zones de transmission active du poliovirus comme l’Afghanistan, la République démocratique du Congo, le Mozambique, le Myanmar, le Niger, le Nigeria, le Pakistan, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, la République arabe syrienne, la Somalie et le Yémen. 

Les vaccins courants

En termes de vaccination courante pour la France, particulièrement, il conviendra d’être à jour pour les vaccins suivants  : la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, la rougeole ou encore l’hépatite B. 

Il est aussi recommandé aux pèlerins de se faire vacciner contre les infections à pneumocoque, surtout s’ils ont une maladie sous-jacente.  

Pour finir, le vaccin contre la grippe saisonnière est aussi conseillé ainsi que le vaccin contre l’hépatite A. Bien entendu, il est important de préciser que tout ceci a pour but de protéger les pèlerins lors de leur séjour en Arabie Saoudite et de leur permettre de profiter au mieux de leur voyage en toute sécurité.