Réaliser le pèlerinage du Hajj avec sa femme est une aventure intense que beaucoup d’hommes ont pu expérimenter et que d’autres souhaiteraient probablement faire pour leur futur séjour à La Mecque.

En effet, il est vrai qu’il est nécessaire pour une femme de moins de 45 ans d’accompagner son mari à La Mecque, lorsque celle-ci ne peut malheureusement pas y aller avec un autre mahram, c’est-à-dire, un père, un frère ou un oncle par exemple. Hormis cela, faire le Hajj en couple s’apparente tout simplement à une très belle expérience pour ce que l’on qualifie souvent de “voyage d’une vie”. Par ailleurs, même si, dans de nombreux cas, les personnes qui se rendent au Hajj en Arabie Saoudite le font en groupe, il est toutefois important de noter que parmi, il y a bien évidemment des hommes qui sont accompagnés de leurs épouses.

De même, le Hajj qui fait partie intégrante des cinq piliers de l’islam doit être abordé de manière assez différente, lorsqu’il est réalisé avec sa femme, notamment avec un certain détachement physique et spirituelle. Nous verrons précisément cela avec un peu plus de détails dans cet article.

Ceci étant dit, il conviendra également de parler des diverses interrogations concernant les raisons pour lesquelles, il est intéressant d’accomplir les rites du Hajj avec sa femme et de mentionner ce qui est perçu comme étant interdit lors de ce séjour.

Le Hajj : Est-ce qu’une femme peut se rendre seule à La Mecque ? 

hajj-femme-seule

À l’inscription du Hajj, la question peut éventuellement se poser pour savoir si une femme peut se rendre seule à La Mecque ou non. Cela fait même un peu débat puisqu’il y a deux points de vue différents qui incluent la partie administrative et juridique

D’un aspect administratif

Qu’il s’agisse du Hajj ou de la Omra, une femme doit généralement être en compagnie de son mari ou à défaut, se faire accompagner par un mahram. Ce qui signifie qu’il doit s’agir obligatoirement d’un homme (de plus de 18 ans) ayant un lien de parenté avec celle-ci. 

En revanche, lorsqu’il s’agit d’une femme de plus de 45 ans, elle peut réaliser les rites du Hajj sans être accompagnée de son mari, mais elle devra le faire avec un groupe de pèlerins pour assurer sa sécurité. Elle devra aussi obtenir le consentement de son époux. 

En tout cas, à l’origine, les autorités saoudiennes vérifiaient ce point au moment de la demande de visa pour la femme, même lorsqu’elle passait par une agence de voyage agréée

Néanmoins, depuis 2019, le ministre saoudien du Hajj de l’Arabie Saoudite a procédé à une mise à jour de cette réglementation et a décidé de mettre en avant que les femmes pourraient se rendre à La Mecque seules et ce n’est qu’en 2021 que cette nouvelle mesure a été réellement appliquée. Elle permet ainsi aux femmes d’accomplir les rites du Hajj seules en étant toutefois accompagnées d’un groupe.

D’un aspect juridique

De ce point de vue, la femme est autorisée à voyager sans mahram pour se rendre à La Mecque.

Cependant, cet avis diverge selon les écoles de pensée. Du côté des dhahirites, les hanafites et hanbalites, l’homme doit impérativement accompagner sa femme au Hajj. Lorsque cela n’est pas possible, il conviendra qu’un autre homme de la famille l’accompagne.

D’un autre côté, les malikites et les chaféites n’y voient aucune objection du moment que celle-ci soit entourée d’un groupe sûr afin qu’elle soit en toute sécurité. 

Le Hajj avec sa femme : Les raisons de le faire

hajj-avec-sa-femme

Cette année, les dates du Hajj sont prévues aux alentours de juillet et de manière évidente, les couples qui souhaitent y aller pourront le faire sans trop de grande difficulté.

En effet, hormis le fait qu’il soit généralement recommandé qu’une femme fasse le Hajj avec son mari d’un point de vue uniquement religieux, il y a trois grandes autres raisons qui rendent cela encore plus bénéfique comme vous pourrez le constater ci-dessous :

  • La première raison est le fait que le Hajj avec sa femme est plus économique dans le sens où cela vous fait débourser moins pour un seul voyage. Sachant que les prix du Hajj sont habituellement onéreux, le fait d’y aller à deux, vous évitera de dépenser deux fois plus, en termes de présents à ramener aux proches par exemple. 
  • La deuxième raison implique le risque de devoir attendre 5 ans pour y aller. Depuis 2013, il faut attendre une période d’au moins 5 ans avant de pouvoir faire une nouvelle demande pour se rendre au Hajj. Ainsi, en faisant une seule demande en couple, il n’y a pas lieu de reporter le projet sur plusieurs années, sachant que pendant cette période, plusieurs choses peuvent se produire comme une grossesse. D’autant plus que le Hajj coûte plus cher année après année ! 
  • Enfin, le Hajj est une expérience unique à faire avec sa femme. Accomplir les rituels et faire face aux difficultés des épreuves du pèlerinage permettent au couple de se rapprocher autant sur un aspect spirituel, mais aussi dans leur vie quotidienne lorsque le couple rentre dans leur pays. Cela permet par la même occasion aux différents couples d’un groupe de partager leur expérience.

Le Hajj avec sa femme : En conclusion

Vous n’êtes sans doute pas sans savoir qu’accomplir les rites du Hajj avec sa femme implique également certaines règles qu’il ne faut pas négliger.

En effet, ce moment unique, qui est le Hajj, est aussi accompagné de règles dont le fait d’interdire les rapprochements physiques avec sa femme. Le Hajj avec sa femme est un instant rempli de magie certes, mais en même temps, il implique des rituels sacrés dans le but de se purifier et il est donc important de les respecter selon l’islam.

Par conséquent, comme vous l’aurez compris, le Hajj est vraisemblablement très recommandé à faire avec sa femme pour toutes les raisons mentionnées ci-dessus et à condition de respecter les rites à la lettre. Les instants exceptionnels partagés lors de ce rite resteront probablement gravés dans les mémoires.