RIYAD — Le Centre national de gestion de la performance (ADAA) mesure la satisfaction des interprètes et des visiteurs de la Omra sur 77 services publics qui leur sont offerts à partir de 15 départements via 10 étapes d’exécution de la Omra et de visite de la mosquée du Prophète.

L’enquête comprend plusieurs endroits, tels que les aéroports, les deux saintes mosquées, le chemin de fer à grande vitesse Al-Haramain et ses horaires, les hôpitaux et les centres médicaux, les sites historiques et culturels et les centres spécialisés au service des artistes de la Omra.

L’enquête vise à vérifier le niveau de satisfaction et à joindre les efforts des services publics pour améliorer les services en fonction de la satisfaction des bénéficiaires et en application des directives de la direction avisée pour offrir les meilleurs services aux hôtes des Deux Saintes Mosquées.

Le directeur exécutif de l’expérience des bénéficiaires à l’ADAA Saad Al-Mogren a noté que les directives de la direction avisée soulignent toujours l’importance de fournir les meilleurs services aux invités des Deux Saintes Mosquées et tous les services qui peuvent assurer leur confort et leur satisfaction lors de l’exécution de leurs rituels.

L’ADAA tient toujours à mesurer le voyage et la visite de la Omra qui sont considérés parmi les voyages les plus importants que le centre mesure chaque année pour connaître le niveau de satisfaction des artistes de la Omra et des visiteurs des Deux Saintes Mosquées concernant le service qui leur est fourni.

Il a déclaré: « Nous mesurons la satisfaction des bénéficiaires à travers plusieurs normes, notamment les procédures, la préparation du lieu, l’e-système, la performance des employés, la rapidité d’exécution et la qualité des produits finis ».

Il a ajouté: « Nous, tout en mesurant la satisfaction des interprètes et des visiteurs de la Omra, nous appuyons sur plusieurs outils, tels que le téléphone, le terrain et les questionnaires électroniques, en plus du bénéficiaire mystère qui effectue des visites inopinées pour mesurer toutes les étapes de l’exécution des rituels et des sites de visite. , où tous ces outils cherchent à identifier les points forts des services mesurables afin de les booster et d’explorer les opportunités pour les booster. »

Al-Mogren a souligné que l’ADAA travaille en harmonie avec tous les départements pour mesurer le niveau de satisfaction dans le but d’avoir un service gouvernemental de meilleure qualité et dans la réalisation de la Saudi Vision 2030 qui vise à atteindre des niveaux élevés de satisfaction sur les services qui sont offerts par diverses institutions. — SPA

Source : Saudigazette.com.sa