La question du port du voile ou Hijab pour les musulmanes a toujours été un sujet de débat constant aussi bien dans le monde musulman qu’en occident. Considérant le port du voile comme un commandement divin, la femme est supposée porter le voile dès sa puberté. Depuis plus de 1400 ans cette question demeure encore présente de nos jours dans nos sociétés souvent partagées entre modernité et tradition. Étant donné que la pratique de la Omra préconise le port du voile tous les jours jusqu’à la fin des rituels, une question se pose pour chaque femme : dois-je porter le hijab après la Omra ?

Les femmes et le voile

Une contradiction a toujours plané sur ce sujet. D’un côté, certains érudits musulmans et une grande partie du monde musulman, pensent que le port du Hijab est une obligation d’Allah. La femme doit porter le voile tous les jours de sa vie sociale en dehors de son cercle familliale. D’un autre côté, d’autres personnes étudiant le Coran trouvent dans le commandement d’Allah de porter le voile, un moyen de protection pour les femmes vivant à l’époque de la révélation. Ce qui profère alors au voile un caractère facultatif pour les femmes.

Qu’en est-il alors concernant le port du voile pendant les pèlerinages ? Que cela soit pendant le Hajj ou durant la Omra, le port du voile pour la femme est définitivement obligatoire. Les moments de pèlerinage exigent des femmes comme des hommes de s’habiller d’une manière à respecter la solennité des rituels du Hajj et de la Omra.

Le choix de porter le voile après la Omra

Un grand nombre de femmes musulmanes ont effectué la Omra au moins une fois dans leur vie. De retour de leur retraite spirituelle, les femmes ne partagent pas toutes le même point de vue concernant le port du voile après la Omra.

D’un point de vue logique, si avant la Omra, une femme porte déjà le voile, il n’y a aucune raison pour qu’elle le retire après. En revanche, une femme qui ne porte pas le voile ou pas régulièrement, elle décidera entre ces trois possibilités:

  • Continuer à ne pas porter le voile
  • Se résoudre à mettre le voile ad vitam aeternam
  • Porter le voile occasionnellement

Pourquoi porter le voile après la Omra ?

Selon l’avis de certaines femmes, le port du voile est une obligation après la Omra. Le rituel de la Omra étant un moment privilégié de purification, il est indispensable de se voiler pendant et après la Omra. Selon ces personnes, le port du voile doit être une priorité après la Omra pour les raisons suivantes :

  • Comme le port du voile est une obligation, c’est l’acceptation qui va précéder la décision. D’ailleurs, ce moment après le pèlerinage doit constituer un point de départ pour le restant des jours d’une femme.
  • Pour une femme habituellement voilée, il est naturel qu’elle garde son voile après la Omra.
  • Par contre, pour une femme habituellement non voilée, le pèlerinage peut être une occasion en or pour commencer à le porter.
  • Le port du voile constitue une continuité du rituel effectué pendant la Omra en matière de purification et de soumission à Dieu, ne pas porter le voile y mettrait alors un terme.
  • Cet acte symbolise l’engagement de la femme à ne plus reproduire les péchés lavés pendant la Omra. D’une certaine manière, il la protège de la tentation.

Pour ne pas se mettre trop de pression, la femme musulmane est en majorité convaincue que Dieu facilite la prise de décision au cours de la Omra et qu’une musulmane n’aura pas à lutter pour porter le voile après le pèlerinage, car elle aura été inspirée par Allah lui-même.

Dans quelles mesures ne pas porter le voile après la Omra ?

Pour les femmes qui ont décidé de ne pas se voiler après la Omra et celles qui se voilent de manière occasionnelle, les raisons suivantes motivent leur position :

  • Même s’il pouvait s’agir d’une obligation, c’est le niveau de foi qui motive une telle radicalité. D’ailleurs, rien n’oblige le port du voile après la Omra, car cette résolution peut être prise à tout moment. 
  • Le pèlerinage ne doit pas être la seule motivation pour porter le voile puisque le voile est un souhait personnel entre Allah est son serviteur et doit être porté si la personne est prête et est intimement convaincue.
  • Le pèlerinage est déjà un acte de foi en soi, alors l’essentiel est le fait de se comporter en adéquation avec cette foi. Il n’est pas question d’en faire une tradition si le cœur n’y est pas.
  • Dans certains cas, une femme voilée dans une société hostile au Hijab est mal perçue, alors elle ne doit pas porter le voile et cela, pour sa propre sécurité.

Nombreuses sont femmes qui estiment que c’est un choix de porter le voile et que la décision ne doit pas faire suite à un forcing quelconque. Chaque femme marche à son rythme dans sa religion et elles doivent toutes avoir le temps nécessaire pour être prête à porter le voile, étant donné qu’il s’agit également d’une lourde responsabilité.

Porter le voile après la Omra : quels sont les enjeux pour une femme ?

Pour résumer, les femmes ont des avis divergents concernant le fait de porter le voile après le pèlerinage. Cela démontre la complexité du sujet et le fait que le débat ne peut être clos, tant les Écrits (pourtant les mêmes) sont interprétés selon différentes approches théologiques. Par conséquent, la femme doit-elle porter le voile après la Omra ? 

Il faut mettre le ton sur le fait que le port du voile tient une place importante dans l’Islam. D’une part, il constitue une obligation; mais d’une autre part, la décision appartient à la personne concernée en fonction de son cheminement spirituel. Imposer à une femme de mettre le voile après la Omra constitue un blocage dans sa quête d’Allah.Si la période de la Omra permet à tout pèlerin, homme et femme, d’aligner sa vie à la volonté de Dieu, l’idée d’une obligation de mettre le voile après la Omra risque de l’empêcher de pratiquer le pèlerinage ou de le retarder. Le voile, étant un commandement divin, ne doit en aucun cas devenir un obstacle pour accomplir l’un des 5 piliers de l’Islam.