“Le Hajj fait partie des cinq piliers de l’islam et se qualifie comme étant un pèlerinage que les musulmans n’effectuent qu’une fois au cours de leur vie.” 

Néanmoins, lorsque le sujet du prix du pèlerinage est évoqué, il est presque impossible de ne pas se demander pourquoi il est si cher de faire le Hajj. Sachant que le “tourisme” religieux est l’une des sources de revenus les plus importantes en Arabie Saoudite, il est important de comprendre les raisons pour lesquelles se rendre à La Mecque pour accomplir les rites du Hajj représente un budget conséquent. Si certains pensent que le pèlerinage dans le royaume saoudien est très lucratif pour le pays, d’autres parlent surtout de la loi de l’offre et de la demande

En effet, ce serait notamment cela qui inciterait les prix à augmenter chaque année. 

En prenant la France pour seul exemple, le coût du pèlerinage se situe entre 5 500 et 7 000 euros pour les offres dites « économiques », “pas chères » ou encore “normales ». Même si ce tarif englobe habituellement tous les frais d’hébergement, de transport, de nourriture ou de visites, il faut reconnaître que cela représente une somme très importante à débourser. Bien entendu, les offres premium ou aussi appelées “luxe” vont au-delà des chiffres mentionnés ci-dessus. 

À noter aussi que chaque année (en ne comptant pas l’année 2020 et l’année 2021), le nombre de musulmans qui se rendent à La Mecque est de plus de 2 millions. 

Ainsi, cette année, les événements étant bien moins contraignants en Arabie Saoudite, il faut s’attendre à un rassemblement des pèlerins des plus incroyables. Il faut aussi savoir que les différentes formules sont déjà prêtes pour celles et ceux qui souhaiteraient effectuer le Hajj. 

Le Hajj : Un pèlerinage sacré avant-tout pour les musulmans 

hajj-arabie-saoudite-voyage-sacree-cher

En examinant les diverses offres proposées par les agences de voyage agréées, il est possible de constater que les prix du pèlerinage sont parfois même plus importants que ceux des années précédentes. 

Cette différence de prix peut notamment s’expliquer par le fait que le Hajj 2022 a quelque chose d’un plus spécial que les autres années, parce que cela marque la fin des restrictions en Arabie Saoudite, et donc que les étrangers seront de nouveau accueillis dans le pays. Bien évidemment, ce n’est pas l’unique raison, mais il est tout de même important de le préciser. 

Le Hajj : La seconde source de revenu de l’Arabie Saoudite

Ce que l’on appelle le tourisme religieux est effectivement considéré comme étant la deuxième source de revenu du royaume saoudien après le pétrole. 

Par ailleurs, on compterait des dizaines de milliards de dollars accumulés chaque année après le pèlerinage à La Mecque. Ceci étant dit, dans ces énormes sommes d’argent, il faut également considérer le prix des chambres, des restaurants et des aéroports qui se trouvent à Makkah pour accueillir autant de pèlerins. Pour cette année, même s’il y aura sans aucun doute plus de pèlerins pour assister au Hajj dont les dates sont prévues pour juillet, cela n’égalera certainement pas la quantité présumée pour les prochaines années. 

Cependant, même si le Hajj contribue fortement à l’économie de l’Arabie Saoudite, il faut surtout aborder les autres raisons qui peuvent rendre le coût plus élevé année après année. 

Le Hajj : Toutes les autres raisons pour lesquelles, c’est aussi cher

hajj-pourquoi-aussi-cher

Il serait tentant de croire que le Hajj est aussi cher uniquement parce que c’est très lucratif pour l’Arabie Saoudite, mais la réalité est qu’en décortiquant le prix moyen du Hajj, il est possible de constater que de multiples facteurs externes sont inclus dont notamment : 

  • L’hébergement à La Mecque et à Médine qui peut coûter au minimum 3 500 euros, sachant que la majorité des offres met en avant des hôtels très qualitatifs entre 3 et 5 étoiles pour certains ; 
  • Le vol comprend bien entendu les billets d’avion à l’aller et au retour sur des compagnies aériennes telles que Saudia, Turkish Airlines ou encore Royal Jordanian, entre autres. Ici, les prix sont variables et peuvent être entre 800 et 1 000 euros selon les formules ; 
  • Les prestations en rapport au ministère du Hajj dont les transferts en bus, les tentes climatisées à Mina, Muzdalifa et Arafat ainsi que la pension complète, coûtent quant à elles entre 300 et 500 euros ;
  • Les diverses dépenses des agences de voyages incluent les charges, les taxes ou encore les impôts. Il faut généralement compter un minimum 200 ou 300 euros ;
  • La marge de l’agence qui peut être au minimum entre 200 et 300 euros. 

Par conséquent, en considérant tout cela, il est possible de voir que plus de 80 % du coût est dû aux prix saoudiens. 

Pour l’année 2022, il ne serait pas étonnant de voir que le coût soit influencé par le passage tumultueux de la pandémie mondiale de la Covid-19 et des restrictions qui ont suivi.

Le Hajj est surtout un voyage d’une vie pour les musulmans

Bien que le Hajj soit considéré comme étant très onéreux, il est tout de même nécessaire de préciser que selon l’Islam, ce voyage est particulièrement recommandé aux musulmans ayant les capacités financières et physiques de le réaliser. 

Cela signifie donc que ce séjour en Arabie Saoudite pour accomplir les rites du Hajj est généralement vu comme étant le voyage d’une vie pour beaucoup de musulmans. Le coût que certains musulmans sont prêts à débourser dépend surtout d’eux et de leur aptitude financière. 

Néanmoins, même si de nombreuses personnes arrivent à économiser la somme d’argent nécessaire pendant plusieurs années, un autre facteur qui influence le coût du Hajj, c’est la possibilité d’accueil de l’Arabie Saoudite. La demande est conséquente, mais le nombre de visas délivrés n’est pas pour autant aussi élevé pour tous les pays. 

Il conviendra également de parler de la hausse de prix du pétrole et des taxes aéroportuaires conduisant ainsi à une augmentation du prix des billets d’avion. 

Quoi qu’il en soit, la notion du « coût” demeure plutôt relative en fonction de chaque personne. Là où certaines personnes trouveraient cela correcte pour ce voyage unique, d’autres trouveront que c’est peut-être un peu trop conséquent en termes de budget.